Le centre de la mémoire d'Oradour a rouvert ses portes au public le lundi 15 juin 2020.
Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 11 ans dans le centre de la mémoire et pour accéder aux portes du village martyr.
Le respect des gestes barrières est indispensable.
Pas de réservation nécessaire mais entrée échelonnée dans l’exposition permanente.
Consultez ci-après les mesures mises en place pour votre sécurité et celle de nos équipes. Bonne visite.

MESURES COVID-19 : POUR VOTRE SECURITE ET CELLE DE NOS EQUIPES, EN COMPLEMENT DES REGLES DE DISTANCIATION PHYSIQUE, LE CENTRE DE LA MEMOIRE D’ORADOUR A MIS EN PLACE PLUSIEURS MESURES DECRITES CI-DESSOUS :
Document des mesures sanitaires

Accueil

Centre de la mémoire - Oradour sur Glane

Parvis du CMO
Un centre d'interprétation

Un lieu pour la mémoire d’Oradour

Le village d’Oradour-sur-Glane, à 22 kilomètres de Limoges, est connu du monde entier pour porter les traces du massacre de sa population par une unité de la Waffen SS le 10 juin 1944.

Depuis son ouverture en 1996, le centre de la mémoire constitue le nouvel accès aux ruines du village martyr. Il propose aux visiteurs un parcours documenté permettant d’expliquer et comprendre, par l’analyse de l’histoire, le déroulement du massacre du 10 juin 1944, d’en appréhender le contexte et la montée de l’implacable logique d’anéantissement ayant conduit à sa mise en oeuvre.

Voir Plus

Les derniers événements et actualités

Voir Plus

Les ressources documentaires pour comprendre le massacre

^ array:1 [
  "area" => array:4 [
    "#type" => "processed_text"
    "#text" => "Les ressources documentaires pour comprendre <span>le massacre</span>"
    "#format" => "restricted_html"
    "#weight" => 0
  ]
]
Voir Plus

Les ressources documentaires pour comprendre le massacre

Voir Plus
Place du champ de foire
Village Martyr

Le village martyr, un lieu de mémoire et un récit d'histoire

L’anéantissement total du village d’Oradour-sur-Glane et de sa population, la détermination impitoyable des bourreaux élèvent dès 1944 Oradour au rang « d’archétype des massacres de populations civiles ».

Le 28 novembre 1944, le Gouvernement provisoire prend la décision de classer et de conserver les ruines, ce qui attire la reconnaissance nationale sur Oradour . Ces mesures érigent le village martyr en symbole d’une France blessée par l’occupation allemande. Lors de sa visite en mars 1945, Le Général De Gaulle rappelle « qu’un lieu comme celui-là reste une chose commune à tous, une chose où tout le monde reconnaît le malheur commun, la volonté commune et l’espérance commune ».

Voir Plus
Informations Pratiques

Comment venir au centre de la mémoire

PAR LA ROUTE

  • RN 141 (Limoges-Saint-Junien) puis RD 9 (Direction Oradour-sur-Glane)
  • RN 147 (Poitiers - Bellac - Limoges) puis à Chamborêt D 711
  • De Bellac, D 675 (Direction Saint-Junien) puis D9
  • Autoroute A 20, Sortie 28
  • Taxis à Oradour sur Glane : 05 55 03 20 81 / Fax : 05 55 03 29 74
  • Ligne de bus Limoges > Oradour sur Glane : ligne 12

PAR AVION : Aéroport International de Limoges Bellegarde

PAR LE TRAIN A LIMOGES : Gare des Bénédictins

PAR LE TRAIN A SAINT-JUNIEN : Gare SNCF

Voir les Horaires   Tarifs