Logo du centre de la mmoire Oradour-sur-Glane



L'art et le massacre
Durée de l'atelier: 1 heure

Cette question touche aux notions proprement esthétiques du programme de terminale, mais aussi à la question de la représentation, du langage et de l'interprétation.
La problématique de départ sera celle qui oppose a priori l'art comme activité créatrice, au massacre qui réalise le comble de la destruction - pour montrer comment cette opposition demande à être dépassée pour considérer le rôle propre de l'art.
Ce rôle pourra être analysé au travers de la question du pouvoir expressif de l'art qui, sous toutes ses formes, pourrait pallier à l'impossibilité de dire ou de se représenter un événement qui semble - par son horreur - échapper au langage. On pourra aussi travailler sur la dimension de réparation qu'opère la création comme en réponse à l'entreprise destructrice, ainsi que sur le caractère de commémoration ou  d'engagement que l'oeuvre peut endosser.
Dans ce contexte, un travail autour des productions artistiques suscitées par l'événement d'Oradour pourra être proposé.

 


Réserver
 
 
© Comevents