Logo du centre de la mmoire Oradour-sur-Glane



La vie quotidienne sous l'Occupation
Durée de l'atelier: 1 heure

Avant le drame, Oradour-sur-Glane est un village rural du Limousin très dynamique. Des dizaines de commerces et de services animent la rue principale où passe, depuis 1911, le tramway venant de Limoges.
A partir de 1930, c'est aussi un bourg refuge pour quelques familles espagnoles fuyant la dictature de Franco. Suivront lors de l'annexion de l'Alsace et de la Moselle en 1940, des familles lorraines venant du village Charly. D'autres réfugiés Français seront accueillis, en provenance principalement de la région parisienne comme les familles Henry et Simon. La famille Pinède fait partie des quelques familles juives à se réfuiger à Oradour.
Pendant la guerre, Oradour constitue également un lieu d'approvisionnement pour la population de Limoges, où il est difficile de trouver des denrées à cause du rationnement. Les citadins viennent dans le village par le tramway pour faire leurs courses, et aussi se distraire en profitant du calme de la campagne.
Les nombreux documents donnés par Jacqueline Pinède ainsi que ceux relatifs à Marguerite Simon sont un témoignage exceptionnel de la vie du village avant le massacre. Ainsi, cet atelier amène les élèves à découvrir la vie quotidienne d'un village rural du centre de la France.

 


Réserver
 
 
© Comevents